▷ Étude de marché sur le coaching en France

Dans cette étude, nous reprenons et synthétisons différentes études de marché sur le coaching en france ayant pu être réalisées ces dernières années. Nous donnons également un éclairage selon les spécialités des coachs (professionnels et sous-spécialités, coachs sportifs, coachs de vie …).
Les différentes études sur lesquels nous appuyons l’article ci-dessous : l’étude mondiale et européenne de ICF (International Coach Federation) menée avec le cabinet PwC de 2020,  l’étude de l’EMCC (European Mentoring & Coaching Council) de 2016, l’enquête relayée sur le site Radio Coaching, réalisée en 2016 auprès de 145 coachs en France, l’Etude Centre inffo de  2012, le sondage IFOP pour Urban Sports Club de 2020, et les études réalisées par SF Coach en France.

Marché du coaching global

La première étape est de bien définir le métier de coach :
  • le coach n’est pas un thérapeute. Ni un formateur ou consultant.
  • le coach peut être qualifié (ayant suivi une formation), certifié, ou coach improvisé.

Éléments chiffrés globaux sur le marché du coaching

Pour évaluer le marché total du coaching en France, il faut le fragmenter dans ses différentes composantes et ses spécialités.
Il n’existe pas d’étude globale sur le marché du coaching. En revanche, il existe des études par spécialités.
C’est l’objet de cette page.
Les grandes tendances que l’on peut observer globalement :
  • le coaching est un métier jeune, avec beaucoup de professionnels pratiquant le métier depuis moins de 5 ans
  • le coaching professionnel prédomine, mais le métier s’applique de manière croissante à toutes les disciplines, dans la sphère privée également.
  • les coachs sont souvent en cumul d’une autre activité, et sont souvent formateurs, consultants ou psychothérapeutes….

 

Autres acteurs du marché : les plateformes de mise en relation

Pour bien évaluer le marché du coaching, il faut étudier le métier de coachs, mais également les outils liés, et essentiellement les plateformes de mise en relation.
De nouveaux modèles de sites internet de mise en relation émergent actuellement, permettant une meilleure intermédiation entre le futur coach et le coach.

Les tarifs

La fourchette est large : de 70 à 200 € de l’heure pour l’accompagnement d’un particulier et de 150 à 500 € pour une entreprise.
Qui sont les concurrents des coachs ?
C’est une bonne question, dont la réponse n’a rien d’évident. Dans le domaine professionnel, les concurrents des coachs sont les consultants, les formateurs, les experts-comptables.
Dans le domaine privé, ce sont les thérapeutes.
Mais ces activités sont cumulables, et un coach peut tout à fait réaliser plusieurs activités.

Marché du coaching professionnel

Dans le monde

L’étude de l’ICF en partenariat avec PwC en 2020, établissait le marché mondial du coaching professionnel à 2,85 milliards de dollars, en croissance de 21 % par rapport à 2015, et comptait plus de 70 000 coachs professionnels dans le monde.

Ces coachs sont en grande majorité des femmes (70%)

En France

SFCoach, de son côté, évaluait le marché français du coaching à 90 millions d’euros en 2005. En 2010, le marché du coaching professionnel en France est estimé à environ 105 millions d’euros toujours selon SF Coach

Les coachs accrédités sont certifiés majoritairement par l’ICF (International Coach Federation), l’EMCC (European Mentoring & Coaching Council) et SF Coach (Société Française de Coaching). Ces trois organisations représentent les 90 % des coachs accrédités et certifiés de France.
Le nombre de coachs en France en 2022 est estimé à plus de 100 000. Ce chiffre regroupe tous les types de coachings, certifiés ou non, et dans toutes les spécialités (professionnel, personnel, sport …). Le chiffre regroupe également ceux qui ne pratiquent pas uniquement l’activité de coach.
ICF recense en 2020 en France 71 % de femmes parmi les coachs, et 29 % d’hommes. Leur niveau d’expérience varie :
– 11% a moins de 1 an d’expérience du métier
– 21% de 1 à 2 ans
– 16%, de 3 à 4 ans
– 32 % de 5 à 10 ans
– 19% plus de 10 ans
En 2020, ICF recensait un peu plus de 2000 coachs professionnels en France.
On peut estimer ce chiffre sous-estimé, compte tenu de l’activité discrète et non accréditée de nombreux coachs.
Concernant les axes de spécialisation : 36 % choisissent les entreprises et organisations, 19% le leadership, 14% la carrière, 9% les cadres exécutifs, 8% la vision et la performance.
Deux grandes tendances se développent aujourd’hui : le coaching d’équipe, qui vise le développement de la maturité d’une équipe, et les coachs internes aux entreprises, salariés, et passant d’un service à l’autre.
Dans l’étude ICF-PwC de 2020, l’organisme établit que les principaux clients des coachs sont les décideurs (plus de 70%),  les managers (27%) ou des leaders (25%).
Dans une enquête créée et relayée par radiocoaching, datant de 2016, 145 coachs ont répondu à un sondage. On y apprend notamment les faits saillants suivants :
  • Seuls 50% des coachs interrogés sont certifiés et accrédités par une association professionnelle
  • 50% ont une accréditation professionnelle auprès d’une fédération professionnelle mais 44% déclarent ne pas avoir de certification en coaching.

L’étude de Radio Coaching démontre que tous les coachs sont certifiés sur des outils complémentaires.  (http://www.radiocoaching.info/enquete-sur-coachs-professionnels/ ). Les outils les plus cités sont par ordre d’importance sont :

  • PNL
  • Hypnose
  • Analyse transactionnelle
  • MBTI
  • Communication non violente
  • Co développement
  • Process Communication Model

Concernant l’étude leurs revenus (coachs professionnels)

  • 20% n’ont pas souhaité répondre et 9% disent ne pas savoir
  • 30% gagnent moins de 50 000 €
  • 25% gagnent plus de 50 000 € à 100 000 €
  • 6% de 100 000 à 200 000 €
  • 4% de 200 000 à 300 000 €
  • 3% +300 000 €
Dans une étude menée en 2016 de l’EMCC (European Mentoring and Coaching Council), on apprend notamment qu’il existe environ 20 000 coachs professionnels formés et certifiés en France. L’organisme estime que la moitié d’entre eux a une pratique continue et effective. L’autre moitié applique les méthodes du coaching à son métier principal (par exemple des avocats, DRH, experts-comptables, dirigeants …)
« Le business model du coach est difficile à tenir, analyse Gilles Forestier, de l’EMCC. Quand un consultant décroche une mission, il est occupé pour une dizaine de jours consécutifs. Quand un coach trouve un client, sa mission consistera à quelques heures de travail étalées sur six ou neuf mois. Il doit donc décrocher beaucoup de missions pour que son activité soit rentable. »

L’évolution du métier

Le métier de coach a beaucoup évolué ces dernières années. A l’origine considéré comme une pratique de facilitation, d’aide au développement, de croissance et de créativité, le coaching est maintenant plus centré sur la résolution de difficultés, personnelles ou professionnelles, sur la résolution de problèmes face aux mutations du monde et des organisations et l’inadéquation d’un état face au monde. Il se concentre également sur l’adaptation au changement, à la concurrence vive et le besoin de se réinventer.

Les leaders et managers sont en demande croissante de coachings, face à la pression et aux nouveaux défis. Et les entreprises, elles aussi, veulent apporter plus de maturité, de responsabilités à leurs cadres. Les outils, et les méthodes des coachs répondent bien à ces besoins.
Le statut de coach certifié trouve une importance croissante. Avec le développement du nombre de coachs, les clients professionnels sont plus que jamais en attente de critères fiables pour trouver leurs coachs, et donc sont demandeurs de s’appuyer sur une certification. Dans l’étude menée par ICF, 81% des coachs affirment que ce critère est incontournable pour les personnes qu’ils accompagnent.

Cette même étude montre que les domaine d’intervention premiers du coach sont :

  • développement du Leadership (30%),
  • le coaching managérial (16%),
  • le coaching collectif  d’équipes et d’organisation (16%).

Enfin, notons que l’usage des outils et plateformes vidéos est passé de 24% en 2015 à 48% en 2019.

 

Coachs internes

Selon l’étude 2020 ICF-PWC, une autre tendance importante se dessine : l’utilisation de coachs internes, qui peuvent être des RH ou des managers.

Dans les grandes entreprises qui se réinventent, comme dans la « tech » et les grosses start-ups, les entrepreneurs, managers et RH se forment pour appliquer les méthodes de coachs au quotidien, et renforcer leurs avantages compétitifs, ou l’attractivité auprès des salariés.

Cela permet à la fois de garder les talents, et d’en attirer de nouveaux. Cela permet également de générer plus de créativité et de bien-être au travail.

Pourquoi les clients font-ils appels à des coachs ?

Selon l’étude PWC-ICF en 2020, le coaching contribue à :

  • Augmenter la confiance en soi (80% des répondants)
  • Fluidifier les relations interpersonnelles (73% des répondants)
  • Développer les capacités de communication (72% des répondants)
  • Améliorer l’environnement de travail et l’équilibre vie personnelle/professionnelle (67% des répondants)

Toujours d’après l’étude, la majorité des coachés ne financent pas leur Coaching eux-mêmes. Ce sont généralement leurs entreprises qui financent, adossées à des aides, comme les CPF.

L’Etude Centre inffo, datant de 2012, avait mentionné les quatre objectifs principaux du coaching, cités par les clients :

  • le développement du leadership (78 %) ;
  • un changement de poste, le développement de carrière (71 %) ;
  • l’amélioration du fonctionnement des équipes, de la collaboration (69 %),
  • et l’amélioration de la communication (67 %).

 

Marché du coaching de vie / coaching personnel

Dans cette partie, nous étudions le marché du coaching personnel (coaching de vie ou de développement personnel) en France.
Le coaching personnel, même s’il reste moins courant que le coaching professionnel, est en plein développement.
Le marché est très peu structuré ou organisé à aujourd’hui. Il n’existe pas d’agrément ou d’organisation ayant posé les bases de la pratique. Plusieurs livres ou coachs ont partagé leur éthique, leur déontologie et d’autres ont partagé leurs méthodes.
Les life coachs se concentre en grande partie sur les reconversions, les choix de vie, ainsi que le rapport à la famille, au conjoint. On y retrouve donc les sous-divisions suivantes :
  • coach en reconversion professionnelle ou personnelle
  • coach de relations amoureuses
  • coach parental
  • coach de choix de vie

Le coach de vie répond au besoin de faire des choix forts, de donner du sens à sa vie, et de le faire malgré les risques pouvant apparaître.

Marché du coaching sportif

Dans cette partie, découvrez notre étude de marché pour les coachs sportifs.

Un récent sondage Ifop pour Urban Sports Club démontre que 40 % des Français déclarent pratiquer une activité sportive en extérieur, seuls ou en groupe, contre 16 % qui se font aider par un coach professionnel et 20 % qui se rendent en salle de sport.

Cependant, 39 % des personnes interrogées se disent intéressées par l’idée d’avoir un coach sportif.

Le coach sportif s’intercale entre la pratique en salle de sport, et l’usage d’objets connectés, ou de tutoriels.

Le coach sportif est un professeur particulier, qui nous motive, nous apprend la discipline, les bonnes méthodes, et nous aide dans la progression, généralement avec un objectif quantitatif (perte de poids, prise de muscles, temps en compétition …).

Le développement du coaching sportif en visio est une grande rupture, favorisée par les périodes de confinements en 2020 et 2021. Les visios peuvent être individuelles ou en groupe. Elles apportent au coach un volume horaire possible plus important, du fait de l’absence de déplacements. La visio permet également au coaché de pratiquer depuis chez lui, sans se rendre dehors au frais l’hiver.

On voit également un nombre croissant de personnes pratiquer la visio sportive en extérieure, avec une tablette ou un smartphone.

Le coach est généralement un libéral, titulaire d’un brevet (éducateur sportif, éducation physique…) ou enseignant sportif diplômé.

Comme pour les autres spécialités de coaching, l’investissement de départ est limité.

 

Tarifs possibles des coachs sportifs

Les tarifs des coachs sportifs sont très variables, selon la discipline sportive, le niveau attendu, et le lieu.
Un cours en salle avec un coach coûte entre 40 et 80 euros de l’heure en moyenne, alors que la même séance à domicile peut atteindre entre 100 et 150 euros.
Pensez aussi que le recours à un entraîneur sportif personnel ouvre droit à un crédit d’impôt de 50 %, au titre de l’aide à la personne, ce qui facilite le développement du marché.
Les offres en visio sont souvent par abonnement, à quelques dizaines d’euros par mois pour l’accès à des vidéos pré-enregistrées, et entre 30 et 50 € de l’heure pour un coaching sportif individuel en visio.

Autre types de coachings

D’autres types de coachings sont en développement, qui n’ont pas encore fait l’objet d’études :

  • coach décoration (déco d’intérieur)
  • coach nutrition
  • coach scolaire
  • coach parental

Comment lancer son activité ?

Les autres contenus de Poussières de Vie, notre site dédié aux métiers du coaching devraient vous apporter des informations utiles.

Laisser un commentaire